Plante précédente

Galanthus nivalis

Galanthus nivalis

Plante suivante

Galanthus plicatus


Tableau recapitulatif

Galanthus nivalis

VARIETES, SOUS-ESPECES et CULTIVARS

amaryllidaceae

'Anglesey Abbey'

Perce-neige robuste d'environ 15,5 cm de haut. Ses feuilles sont semi-dressées à arquées, aplaties, et vert brillant. Les segments externes des fleurs (qui peuvent parfois être au nombre de 5) sont concaves. Les segments internes ont parfois des marques vertes distordues. Sinon, elles ont la forme d'un très mince  "V" ou d'un "W". La longueur des segments internes le rapproche d'un G. nivalis du Groupe Poculiformis. Il se reproduit à l'identique par semis. Il a longtemps été confondu avec G. lagodechianus.
Il a été selectionné par Graham Thomas à Anglesey Abbey (Cambridgeshire).
Galanthus nivalis 'Anglesey Abbey'

'Blonde Inge'

Les feuilles (14 x 0.8 cm) sont très légèrement repliées vers l'arrière et la tige (16cm) bien dressée. Le pédoncule est délicatement arqué et teinté de jaune juste au-dessus de l'ovaire verte. Les segments externes mesurent environ 21 mm de long et les segments internes sont découpés par un sinus équilatéral. Malgré l'ovaire verte, leur sommet est marqué d'un "V" jaune parfois un peu sale. Il est vigoureux et de croissance rapide. Découvert en 1977 par Nicolas Top dans le cimetière de Burscheid (Allemagne), vers 1990, ce perce-neige était alors le seul à marque jaune et ovaire verte. Depuis, Ruby et David Baker en ont trouvé de semblables en Tchécoslovaquie dans la vallée de l'Elbe. 'Silvia' et 'Chadwick's Cream' lui ressemblent fort mais ce dernier a les segments externes crème. Galanthus nivalis 'Blonde Inge'

'Cornwood'

Perce-neige, vigoureux et précoce. Les segments externes sont rayés de fines lignes vertes au sommet, et les segments internes marqués d'un "U" inversé qui couvre le 1/3 de la surface.
Il a été trouvé par Peter Glover à Cornwood (Devon, UK).
Galanthus nivalis 'Blonde Inge'

'Elfin'

Tout petit perce-neige qui ne dépasse pas 7,5 cm de haut! Les segments externes sont marqués de vert au sommet et le spathe très souvent fendu. Trouvé par P. Cornish en 1997 à Wroxhall (Warwickshire, UK) Galanthus nivalis 'Elfin'

'Green Tear'

Cultivar remarquable aux larges segments externes rayés de nombreuses fines lignes vertes, depuis le sommet et presque jusqu'à la base. Les pièces internes sont entièrement vertes, lègèrement plus pâles vers la base. L'ovaire en dôme, est vert foncé. Feuillage vert bleuté. Occasionnellement, il peut produire 4 segments externes et 4 internes. Trouvé par Gert-jan ven der Klok parmi une colonie de G. nivalis, près de Zutphen (PB)  Galanthus nivalis 'Green Tear'

'Llo'n' Green'

Les fleurs sont arrondies. Leurs segments externes sont marqués au sommet de 5 fines lignes vertes. Les feuilles sont aplaties ou parfois légèrement enroulées. Introduit par Alan Leslie et Joe Sharman, et obtenu à partir de perce-neige récoltées dans les Pyrénées orientales, dans les gorges de Llo. galanthus nivalis 'Llo'n Green'

'Selina Cords'

Au bout d'un long pédicelle, les fleurs ont des segments externes étroits, entièrement suffusés de vert. La spathe est divisée en deux segments. Il a été trouvé en 2006 par Rudi Bauer parmi des G. n. 'Scharlokii' et il porte le nom de sa petite fille. Galanthus nivalis 'Selina Cords'

'Scharlockii'

Forme variable, surtout par la taille, mais la spathe est toujours dédoublée et l'extrémité des tépales externes concaves est verte. Les tépales internes forment un tube étroit et la marque qu'ils portent au sommet forme un "V". Le sinus est large. Les feuilles sont appliquées l'une contre l'autre à la base.
Trouvé par Herr Julius Scharlock à Grandenz, dans la vallée de Nahé et nommé par Prof. Caspary en 1868.
Galanthus nivalis 'Selina Cords'

'Tiny Tim'

Très petite taille: 10 cm. de haut max.. Segments externes arrondis. Galanthus nivalis 'Tiny Tim''

'Viridapice'

Plante vigoureuse. Les sommets des tépales extérieurs sont teintés de verts et la spathe large. La floraison est un peu plus tardive, en février et mars.
Il est à l'origine de nombreux cultivars à segments externes verts et aurait été trouvé par J.C. Hoog dans une vieille ferme du Nord de la Hollande et nommé en 1923.
Galanthus nivalis 'Viridapice'

'Warei'

Tige haute de 25 cm. La spathe est très développée et longue de 11 cm. Les segments internes des fleurs sont découpés par un sinus équilatéral et marqués au sommet par un "V" vert. Les segments externes portent aussi une marque verte interrompue par un point blanc tout à la pointe du tépale. Galanthus nivalis 'Watrei'

'White Dream'

Proche de G. nivalis, mais la fleur est légèrement plus arrondie. Très parfumé, il fleurit 15 jours après le type. ilserait un hybride entre G. nivalis x G. plicatus
Obtenu par T. Koopman en 2003 (NL)
Galanthus nivalis 'White Dream'

f. pleniflorus

forme à fleurs doubles.  

f. pleniflorus 'Flore Pleno'

Forme double, vigoureuse bien que stérile. La rosette peut contenir 7 à 21 pétales intérieurs. Il est connu depuis 1703 et est le père de nombreuses formes doubles. Galanthus nivalis f. pleniflorus 'Flore Pleno'

f. pleniflorus 'Bagpuize Virginia'

Grandes feuilles, aussi hautes que la hampe florale. Fleurs doubles. Les segments internes, marqués d'un "U" vert au-dessus du sinus, se chevauchent. Nombreuses fleurs mal constituées lorsque le bulbe est jeune. 17 cm. de haut.
Trouvé par Virginia et Franz Grant dans leur jardin de Bagpuize (Oxfordshire, UK).
Galanthus nivalis f. pleniflorus 'Bagpuize Virginia'

f. pleniflorus 'Blewbury Tart'

Il est double, avec des segments internes, recurvés vers l'extérieur, dévoilant leur face interne entièrement verte délicatement marginée de blanc. Les segments externes sont rayés de 5 à 6 fines lignes vertes au sommet. Il a la délicieuse particularité d'avoir les fleurs dressées vers le haut, permettant d'en apprécier toute la délicatesse. Trouvé par Alan Street parmi des touffes de G. nivalis et G. plicatus à Blewbury (Oxfordshire, UK) en 1975. Galanthus nivalis f. pleniflorus 'Blewbury Tart'

f. pleniflorus 'Doncaster's Double Charmer'

Fleurs doubles. Les 3 segments externes sont ovales et marqués de 10 lignes vertes. Les segments internes, au nombre de 18 environ, sont colorés d'un "V" vert ne dépassant pas le 1/3 de la hauteur du segment. Le sinus est étroitement équilatéral. Le spathe est aplati et parfois partagé en 2 dans la longueur. Ovaire conique.
Trouvé dans le jardin d'Amy Doncaster à Chandler's Ford (Hampshire, UK)
Galanthus nivalis f. pleniflorus 'Doncaster's Double Charmer'

f. pleniflorus 'Pusey Green Tips'

Forme double sauvage qui croit naturellement sur les berges de la Tamise, dans la région de Pusey (Oxfordshire). Les tépales externes portent une petite marque verte au sommet. Les touffes se multiplient rapidement. Il est cultivé depuis au moins 1938. Galanthus nivalis f. pleniflorus 'Pusey Green Tip'

groupe Poculiformis

Groupe de perce-neige aux segments internes longs, aussi longs ou presque que les tépales externes. Souvent ces segments de longueurs presqu'équivalentes n'ont aucune trace verte. Ils sont naturellement abondants dans le Norfolk, en Ecosse et sur le continent aussi.
Ils ont été
 

groupe Poculiformis 'Angélique'

Bien qu'appartenant au groupe des poculiformis, ce perce-neige est assez différent des autres. Ses feuilles sont semi-dressées (12.5 cm) et la hampe florale atteint 14.5 cm de haut. Les segments externes de la fleur sont elliptiques et les segments internes, très allongés, sont marqués de deux petites taches vertes de chaque côté du très petit sinus. Trouvé par M. Brown dans le jardin de Mr. Le Bellegard de Montmain (Normandie, France), en 1995 parmi une large colonie de G. nivalis, il porte le nom de la fille disparue des propriétaires. Galanthus nivalis 'Angélique''

groupe Poculiformis 'Pumpot'

Il porte sur les segments externes des marques vert clair identiques à celles des segments internes. Les segments internes sont légèrement plus courts aue les externes. Introduit par Jörg Lebsa. Galanthus nivalis 'Pumpot'

groupe Sandersii

Les feuilles sont légèrement jaunâtres, la spathe aussi. L'ovaire est nettement jaune ainsi que la marque au sommet des segments internes. Trouvé en 1877 par Mr. Sanders dans le jardin d'une ferme près de Belford (Northumberland, UK). Il semble que cette couleur soit assez répandue parmi les populations de G. nivalis de la région. Dans la nature, comme en culture, les sujet de ce type sont moins vigoureux que les verts. Galanthus nivalis Sandersii Groupe

groupe Sandersii 'Chrome Yellow'

Les fleurs, l'ovaire, la spathe et la hampe sont nettement marqués de jaune. Obtenu par Joe Sharman à Monksilver Nursery (Cambridgeshire, UK)
Galanthus nivalis Sandersii Groupe 'Chrome Yellow'